Films 8 mm

Les films 8 mm font partie du genre du ciné film. Il existe différentes sortes de ciné films dont le nom renvoie toujours à la largeur de la bobine de film utilisée, s’élevant à 34 millimètres maximum ; les plus grandes largeurs appartiennent quant à elles au film standard. Outre les films 8 mm, les films 9,5 mm, 16 mm, 17,5 mm et 28,5 mm appartiennent également au ciné film. Rien qu’avec les films 8 mm, les différences sont déjà nombreuses. Nous les avons résumées pour vous.

Super 8 digitalisieren

Films 8 mm : aperçu

Les films 8 mm, également appelés Normal8 ou N8, présentent proportionnellement de grands trous de perforation alignés au bord de la bande, au-dessus de la limite entre deux images individuelles. Les clichés mesurent 4,5 mm de large et 3,3 mm de haut. Ce format a vécu son âge d’or entre 1932, année de sa commercialisation par Kodak, et 1965, lorsqu’il a été remplacé par le film Super8. Par la suite, le format Normal8 n’était plus que rarement utilisé. Par conséquent, la plupart des films Normal8 encore existants ont aujourd’hui au moins 50 ans.

Les films Dubbel8 sont nés des films 16 mm déjà répandus. Le film présentait deux clichés se déplaçant dans des sens opposés et ayant les mêmes dimensions qu’un film Normal8. Des trous de perforation étaient présents de part et d’autre. Une fois que la bobine Dubbel8 avant été exposée d’un côté, elle était retournée pour permettre l’exposition de la deuxième rangée.

À partir de 1965, les films Super8 de Kodak ont conquis le marché du film amateur et pris la relève des films N8/Dubbel8. Sur une même largeur de bobine, il était possible de capturer de plus grands clichés, grâce aux trous de perforation plus petits, ce qui permettait des formats d’image de 5,79 x 4,01 mm.

Les films Single8 sont apparus sur le marché à la même époque, sous le nom de films Super8, sous l’impulsion du fabricant japonais Fuji. Leurs dimensions n’étaient pas très différentes de celles des Super8, mais la bobine était fabriquée dans un polyester plus fin (à la place de l’acétate), ce qui permettait d’utiliser 50 % max. de matériau de bobine en plus. En outre, le film pouvait être rembobiné grâce à la conception des cassettes, ce qui était encore impossible avec les films Super8.

Les films Dubbelsuper8, également appelés DS8, utilisaient le principe des films Dubbel8 mais en adoptant les dimensions du format Super8. Ils ont été commercialisés vers la fin des années 60 mais n’ont jamais rencontré un franc succès.

1024px-8mm_and_super8_and_double8

Numérisation de films 8 mm – par MEDIAFIX

Faites numériser vos films 8 mm et sauvez vos souvenirs uniques. MEDIAFIX se charge de la numérisation pour vous, dans différentes qualités (selon votre budget et l’usage prévu, vous pouvez choisir entre la norme PAL, HD et Full HD), au meilleur prix garanti.

Si vos films 8 mm dorment sous la poussière, nous pouvons éliminer partiellement la saleté grâce à notre nettoyage Wetgate et ainsi obtenir une meilleure image. De cette façon, nous pouvons réduire les rayures sur le matériau du film durant la numérisation.

Si vous avez d’autres questions, notre service clients se tient à votre disposition pour vous fournir des conseils individuels. Appelez-nous au 03 375 25 10.

Horaires d’ouverture de notre standard téléphonique :
Du lundi au vendredi, de 09h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00.

Image films 8 mm : par mes soins (Max Smith) (Propre travail) [Domaine public], via Wikimedia Commons